Le CPA, véritable sac à dos social

Lancé officiellement depuis le 12 janvier 2017, le CPA (Compte Personnel d’Activité) est considéré par certains comme un « véritable sac à dos social ». Ce dernier permet non seulement d’avoir une meilleure visibilité sur un parcours professionnel, mais aussi de le sécuriser. Explications.

Le CPA, la suite logique d’une longue mutation socioprofessionnelle !

Consécutivement aux nombreuses mutations du marché du travail, le CPA a pour vocation de permettre à tout un chacun de maîtriser son devenir professionnel. En effet, travailler pour une seul et même entreprise tout au long de sa vie professionnelle est une période révolue ! Bien au contraire, nombreux sont les actifs qui collectionnent aujourd’hui les contrats à durée plus ou moins variée. Et le tout ponctué de période de recherche d’emploi., bien sûr ! Certains vont même jusqu’à changer de statut, passant allègrement du statut de libéral (facilité par l’émergence de l’autoentreprenariat) à celui de salarié. Sans compter que certains vont même jusqu’à cumuler les deux, ponctuellement ou régulièrement, pour mieux élargir leur champ des possibles. Et comme vous pouvez vous en douter, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver dans cet imbroglio socioprofessionnel. En outre, ce dernier donne souvent lieu à des réaménagements de droits !

Bien plus qu’un simple « sac à dos social », un véritable tableau de bord !

Pour tenter de répondre à cette sempiternelle mutation du monde du travail, le CPA a donc vu le jour. Ce dernier permet ainsi d’anticiper les changements envisagés, subis ou choisis tout au long d’un parcours professionnel. Avec lui, il est désormais plus facile de passer d’un emploi à un autre, d’un contrat à un autre, d’un statut à un autre ou encore de rebondir en période d’inactivité. De plus, il assure la préservation des droits sociaux. Et pour cause, lesdits droits sont attachés à le personne. Mieux encore, ils sont conservés, même si celle-ci change de situation professionnelle, se retrouve au chômage ou encore en période de mobilité entre divers univers professionnels (libéral, fonctionnaire, salariat, etc.). Le CPA permet également de mobiliser lesdits droits quand vous le désirez, en fonction de vos projets professionnels (reconversion, formation, période transitoire entre le statut d’indépendant et celui de salarié.)

Focus sur le CPA

En vous rendant sur le portail numérique www.moncompteactivite.gouv.fr, vous pouvez activer votre CPA. Ce dernier vous permettra de reprendre la main sur votre devenir professionnel en :

1 — accédant à l’ensemble de vos droits cumulés tout au long de votre vie professionnelle, et ce, pour mieux les mobiliser.

2 — accédant à tous vos bulletins de salaire dématérialisés, et ce, quels que soient vos employeurs.

3 — ou encore en visualisant sur un seul et même espace un résumé de vos trois comptes : votre CPF (Compte Personnel de Formation), votre C3P (Compte Personnel de Prévention de la Pénibilité) ainsi que votre CEC (Compte d’Engagement Citoyen).

 

 

Un sujet que nous avons déjà traité lors d’un précédent article !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer